Actualités

CPP : entre défense des droits et développement de l’association (Paris)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Chômeurs et Précaires de Paris, l’association parisienne du MNCP, est toujours très sollicitée sur son action de défense des droits. En parallèle, Philippe, coordinateur de l’association depuis septembre, tente de dégager du temps pour développer et consolider l’association.

CPP reçoit quotidiennement de nombreux appels de personnes en difficulté pour faire valoir leurs droits face à des institutions comme Pôle emploi ou la CAF. « Hier, on a passé deux heures à essayer de comprendre une histoire de trop perçu complexe. Il faut parfois appeler les différents acteurs du dossier, c’est très chronophage ».

Les relations entre chômeurs et conseillers Pôle emploi se sont tendues ces derniers mois

L’association observe, qu’en plus d’avoir des problèmes complexes à résoudre, de plus en plus de personnes se retrouvent confrontées à une certaine forme de violence de la part des administrations et ils ne savent donc plus à qui s’adresser. CPP a par exemple constaté que les relations entre les chômeurs et les conseillers Pôle emploi s’étaient tendues ces derniers mois. « On a accompagné récemment une personne à son agence Pôle emploi car son conseiller avait tendance à lui crier dessus. D’autres personnes, à qui on refuse des formations de moins de 2000 euros, n’obtiennent aucune réponse sur la raison du refus. C’est une autre forme de violence. »

Pourtant, pour résoudre les problèmes, la qualité de la relation avec Pôle emploi est très importante rappelle Philippe : « On cherche à avoir une relation plus directe avec les conseillers Pôle emploi, sans passer par la plateforme téléphonique ». La dimension humaine et une certaine proximité sont des conditions essentielles pour résoudre les situations.

Travailler au développement et à la consolidation de CPP

Si la défense des droits prend forcément beaucoup de temps, Philippe tente de dégager quelques heures pour travailler au développement de l’association. « Il faut aussi passer du temps à rencontrer l’ensemble des acteurs locaux, présenter les actions, les sujets du moment, réfléchir à des projets futurs ».

CPP cherche également à renforcer son équipe bénévole. Une dimension essentielle pour faire face aux demandes en matière de défense des droits et plus globalement pour animer la vie de l’association. Elle aura très prochainement un tout nouveau site internet pour présenter ses actions et ses actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *