Actualités

Une causerie pour comprendre la réforme de l’assurance chômage (Rennes)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Tandem - débat Assurance Chômage

Suite à la mise en œuvre (d’une première partie des mesures) de la réforme de l’assurance chômage le 1er novembre dernier, Tandem, association du MNCP à Rennes et le CRIDEV ont co-animé une soirée d’échange sur le sujet.

Le lundi 2 décembre dernier et à l’initiative de Tandem, une quarantaine de personnes se sont réunies dans les locaux du CRIDEV à Rennes pour décrypter, s’outiller et se défendre face à l’attaque des droits des chômeurs, chômeuses et précaires. L’objectif était de saisir la mise en place et les enjeux de cette réforme. Pour ce faire, les animateurs avaient prévu tout une série de supports vidéos, écrits ou audio pour permettre à chacun de comprendre ce qui est profondément modifié avec la réforme de l’assurance chômage.

Pour compléter les échanges et répondre aux nombreuses questions, une conseillère de Pôle Emploi syndiquée à Solidaires Sud Emploi était présente. De l’avis même d’une des animatrices du CRIDEV, rarement une soirée causerie avait mobilisé autant de monde. Preuve que nous sommes nombreux à nous inquiéter des conséquences de cette réforme injuste. Dans la foulée de ce temps d’échange, les participants et participantes se sont donnés rendez-vous à la grande manifestation du 5 décembre, pour défendre ensemble leurs droits.

 

Une réponse

  1. [De l’avis même d’une des animatrices du CRIDEV, rarement une soirée causerie avait mobilisé autant de monde.]
    il devait y avoir entre 30 et 40 personnes, j’y étais, beaucoup trop peu pour une ville comme Rennes (+ 200 000 habitant.e.s) ces échanges ont eu le mérite de confirmer que nous allions nous faire manger tout cru. Si les manifestations ne passent plus inaperçu en ce moment, la réforme chômage est le cadet des soucis de la population et en particulier des travailleurs.
    Le chômeur est devenu un épouvantail à travailleur.
    J’ai entendu ça sur votre site et j’approuve d’autant plus que j’en ai marre de me faire chier dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *