/Un grand besoin de reconnaissance (Le Havre)

Actualités

Un grand besoin de reconnaissance (Le Havre)

En ce début d’année, le Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) exprime ses revendications.

[ Article publié le 14/01/19 dans Paris Normandie ]

Roger Smadja (Le Havre) et Philippe Demeillers (Fécamp) // Crédit photo : Paris Normandie

Philippe Demeillers, correspondant à Fécamps du Mouvement national des chômeurs et précaire, a remis à la députée LREM Stéphanie Kerbarh une lettre de Roger Smadja, le président de l’antenne havraise du MNCP. Parmi les revendications qui y figurent, la demande d’un entretien accordé à un représentant national du mouvement par la ministre du travail. « Il faut que les chômeurs soient enfin associés aux discussions sur leurs droits », souligne M.Smadja, qui reproche à Muriel Pénicaud « d’ignorer les chômeurs et leurs organisations ».

« Un texte inique »

Le MNCP réclame une hausse du RSA et des minimas sociaux, un RSA individualisé et aligné sur l’inflation et une augmentation des allocations perçues par le MNCP. Roger Smadja exige par ailleurs un retrait du décret sur le contrôle des chômeurs. Il dénonce un texte « inique et dérisoire » qui « annonce sans doute une future convention d’assurance chômage particulièrement injuste et dure pour les chômeurs » ainsi qu’un « alourdissement inacceptable des sanctions ». Roger Smadja forme encore le vœu pour les chômeurs et l’ensemble de la population que des antennes locales de la Région et du Département soient créées. Au Havre, le MNCP a le projet d’organiser des séances d’information sociales le jeudi, car « les chômeurs ne sont pas au courant des subtilités administratives qui les concernent ».

Est également programmé un débat sur le thème « Le revenu universel ou de base, enjeux et problématiques ». Notons aussi que les responsables havrais souhaitent l’ouverture prochaine d’une antenne fécampoise.

Enfin, le MNCP nourrit enfin ce dernier souhait : l’enregistrement de nouvelles adhésions. Car des effectifs plus importants, au Havre ou ailleurs, lui permettraient d’être plus reconnu et plus entendu aussi

 

Contact

Tel. 06 44 77 55 68 ; www.ahcp-mncp-lehavre.fr ; permanences le mardi de 9h30 à 12h, 2 parvis Saint-Michel.

 

https://www.paris-normandie.fr/region/au-havre-le-mouvement-national-des-chomeurs-et-precaires-eprouve-un-grand-besoin-de-reconnaissance-GC14435517