/Réforme de l’assurance chômage : le gouvernement reprend la main, les chômeurs sont prêts à la saisir !

Actualités

Réforme de l’assurance chômage : le gouvernement reprend la main, les chômeurs sont prêts à la saisir !

La semaine dernière, le patronat s’est montré incapable de faire autre chose que de défendre de manière dogmatique et étriquée son petit et très riche pré carré, provoquant le retrait des syndicats de salariés et l’échec d’une négociation paritaire de la future assurance chômage. Aujourd’hui, le gouvernement annonce reprendre la main, annonçant concertation printanière et décret estival.

Après le décret sur le contrôle des chômeurs du 30 décembre dernier, et l’annonce d’une baisse de 1 milliard d’euros de leurs droits comme objectif premier de la future convention d’assurance chômage, les chômeurs et leurs associations sont très inquiets.

Le Mouvement National des Chômeurs et des Précaires (MNCP) porte depuis de nombreuses années des propositions de réforme de l’assurance chômage, aussi bien pour améliorer immédiatement la vie des chômeurs que pour repenser totalement l’indemnisation des personnes privées d’emploi. Les partenaires sociaux n’ont jamais souhaité associer les chômeurs ni leurs représentants aux discussions.

Le gouvernement se pique de concertations et de grands débats, le MNCP lui lance un appel :

« Chiche pour la concertation ! Chiche pour le grand débat ! La réforme de l’assurance chômage, pas sans les chômeurs ! »

Dans une période où les chômeurs et les précaires sont plus que jamais stigmatisés, ignorés et plongés chaque jour davantage dans la pauvreté et le rejet,  les pouvoirs publics tiennent entre leurs mains une occasion unique de montrer que dans notre pays, il n’y a pas de sous-citoyen, il n’y a pas les braves gens qui travaillent et ceux qui, ne travaillant pas, doivent se taire, être contrôlés et donner des contreparties.

Le MNCP demande donc à être associé aux discussions qui vont s’ouvrir, à porter dans les négociations les revendications des chômeurs eux-mêmes, et, dès maintenant, à être reçu directement
par Mme la ministre du Travail.

 

Contacts presse :
Jacqueline Balsan au 06 84 95 34 08
Pierre-Edouard Magnan 06 79 91 63 18