Actualités

Le MNCP dénonce les propos de Rebsamen – AFP

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

PEM-AFPFrançois Rebsamen a suscité une vive polémique en déclarant vouloir “renforcer les contrôles” pour vérifier que les chômeurs “cherchent bien un emploi”. Pour Pierre-Edouard Magnan, délégué fédéral du Mouvement national des chômeurs et précaires, le ministre stigmatise encore les chômeurs sans résoudre le problème.
Les chômeurs accusent Rebsamen de les stigmatiser par 20Minutes

Les chômeurs accusent Rebsamen de les stigmatiser par 20Minutes

2 réponses

  1. Et dire que je lui avais écrit lundi pour lui demander de supprimer le seuil de 750h de travail au delà duquel l’ASS n’est plus versée…(alors que versée sans limitation de durée lorsque l’on n’a aucun emploi…)
    Bonjour la réponse!!!
    J’en pleure!!!
    “Le capitalisme porte en lui la guerre comme les nuées portent l’orage”(Jean Jaurès)

  2. Étonnant !
    Je tombe sur cet article, 7 ans après, et rien n’a changé..
    Macron venait d’être nommé ministre de l’économie quand Rebsamen a lancé cette croisade contre les chômeurs qui ne chercheraient pas de travail.
    7 ans après, il y a toujours 5 millions de chômeurs et aucune évaluation n’a démontré ne serait ce qu’une amorce d’efficacité de cette mesure..
    Et Macron ressort le serpent de mer du placard..
    Moi, j’ai été licencié pour faute à 58 ans.
    J’ai gagné aux Prud’hommes par KO. Le max.
    Mais entre temps, les lois travail, puis ordonances Macron sur “la sécurisation des licenciements” me privent d’une indemnisation à la hauteur de mon préjudice. Car, à 58 ans, bien sûr, il n’est pas question qu’on me redonne un job et les rares entretiens que j’ai passé se sont faits sous l’œil amusé de “recruteurs” goguenards, émoustillés de rencontrer la bête curieuse et soucieux d’épingler des figurants pour se convaincre qu’ils avaient le choix pour pouvoir le poste..
    Maintenant, j’ai 60 ans, 2 ans d’inactivité au compteur et mes recherches en morne plaine, sonnent dans le vide et tombent dans un puit sans fond.
    J’avais un job, je ne demandais rien.. On m’en a privé abusivement et maintenant, c’est moi qui “resquille”?
    C’est la double peine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *