Actualités

Manifestation contre le chômage et la précarité à Clermont-Ferrand le 05/12 (Chom’actif)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Malgré les difficultés actuelles de mobilisation, nos associations étaient dans la rue ce samedi 5 décembre. Une mobilisation pour le retrait de la réforme de l’assurance chômage et plus globalement contre la précarité qui explose dans notre pays ! Exemple à Clermont-Ferrand avec Chom’actif.

A Clermont-Ferrand, environ 1700 personnes se sont réunies samedi 5 décembre pour manifester à la fois contre le projet de loi de sécurité globale et contre le chômage et la précarité. Chôm’actif fait partie du Collectif Chômeurs Intermittents et Précaires qui milite localement pour réclamer des aides d’urgence mais surtout de véritables solutions contre le chômage et la précarité.

La prise de parole du samedi 5 décembre

Privés d’emplois, précaires, intermittents du spectacle, travailleurs pauvres… Les conséquences de la gestion ultra-libérale de l’épidémie de COVID-19 ont précarisé bon nombre de travailleurs pauvres et fragilisé encore plus, les plus démunis.

L’aumône distribuée aux plus fragiles ne résout en rien une situation désespérée pour beaucoup de personnes. La situation des travailleurs précaires enchaînant les périodes de contrats courts entrecoupées de période de chômage, les intermittents, ou encore les étudiants se retrouvent dans des situations très critiques tant au niveau social que psychologique.

Depuis 2015, les politiques de casse sociale sans précédent ont fragilisé le marché de l’emploi, et nous sommes tous des précaires en devenir. Même le CDI n’est plus garant d’un emploi stable.

Le modèle de notre pays qui prône la solidarité est mis à mal. Personne n’est épargné par les accidents de la vie, et nous pouvons tous devenir bénéficiaires des aides. Ceci n’est pas de l’assistanat comme nous pouvons l’entendre parfois, car nous cotisons tous pour la fraternité nationale, pour nous protéger en cas de difficultés à chacun tout au long de notre vie.

Nous sommes conscients que sans ces ressorts sociaux, nous serions dans une extrême misère dans notre chère République. Mais il nous faut avouer que les différentes allocations distribuées ne sont plus en adéquation avec le coût de la vie actuelle, et surtout, ce n’est pas un style de vie, elles ont été mise en place dans le but de dépanner pour un temps limité.

Comment peut-on être stable et subvenir dans le temps aux besoins primaires, avec une moyenne d’allocations à 500 € par mois avec les barèmes et plafonds actuels ?

Cette tentative de changement radical à marche forcée de notre modèle de société arrive à bout de souffle. Le pousser plus loin serait faire augmenter le nombre de pauvres en France, qui est déjà de 10 millions, c’est déjà trop…

C’est pourquoi nous, collectif réunissant toutes les forces locales ayant pour but de lutter contre la précarité sous toutes ses formes, pensons qu’un autre modèle doit être envisagé.

Notre rôle est d’accompagner, d’informer et d’aider les plus fragiles. Avec à terme, comme objectif, le plein emploi et un revenu de remplacement égal au seuil de pauvreté, qui selon l’INSEE en 2019 est fixé à 1063 € par mois. Tout simplement une justice sociale pour tous.

Tout cela n’est possible qu’avec une relocalisation des activités économiques, la création d’emplois au service de la transition écologique, la création d’emplois dans le secteur de la santé, de l’éducation, la réduction du temps de travail qui passe par le partage du temps de travail : travailler moins pour travailler tous, une politique de formation forte et accessible, pour que chacun puisse avoir un salaire digne et décent pour pouvoir vivre et non survivre.

Venez à notre rencontre pour aller plus loin dans notre réflexion. Ensemble nous serons plus fort…

 

Chôm’Actif | www.chomactif.fr | 04 73 92 14 04

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *