Actualités

La P’tite Fabrique : le nouvel espace convivial de la fabrique solidaire (Toulouse)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

La Fabrique Solidaire des Minimes est implantée depuis 2013 au cœur des quartiers Nord de Toulouse (Izards et Mazades). Elle accueille et oriente les chômeurs et précaires dans l’accès et la défense de leurs droits. Fin 2017, face à l’augmentation de la fréquentation et au besoin exprimé dans le quartier d’un lieu de vie pour les habitants, l’association a fait le choix d’investir le local voisin au sien afin d’y créer un café citoyen. Trois ans après, ce local, imaginé comme un tiers lieu, est sur le point de voir le jour.

Après une longue gestation, la P’tite Fabrique commence à se dévoiler

L’ambition de la Fabrique Solidaire des Minimes est de faire de ce lieu un endroit de rencontres et de solidarité. Myriam Panaget, directrice de l’association, précise : “On le pense vraiment comme un espace convivial complémentaire à nos locaux actuels. Un outil collaboratif davantage centré autour des habitants du quartier.”

Cet espace qui s’appelle désormais La P’tite fabrique, nom choisi par les habitants du quartier, se veut un lieu de convivialité, de co-construction de projets et d’inclusion sociale et professionnelle.

“Disposer d’un lieu dédié aux habitants, leur permettant de s’impliquer, de se rencontrer, de construire des projets, c’est essentiel au cœur d’un quartier, surtout en ce moment.” Pour Myriam, ce sera aussi un moyen d’informer plus largement sur l’accès aux droits et la défense
des droits : “2021 risque de voir beaucoup de gens confrontés à de nouvelles difficultés et ce n’est pas toujours simple de trouver la bonne aide, la bonne information au bon moment. Permettre d’accéder à un lieu où on sort de l’isolement, où on va pouvoir trouver des premiers éléments de réponse ou des relais pour aider à s’en sortir, c’est essentiel sur ces périodes.”

Un lieu collaboratif et convivial

Évidemment, dans le contexte actuel, l’ouverture va être très progressive. Pour le moment, pas d’activité de café citoyen tant que l’ensemble des cafés-restaurants ne peuvent pas rouvrir. Quand cela sera de nouveau possible, des ateliers de cuisine seront proposés, des repas partagés et des soirées débats seront organisées.

Bien d’autres activités sont également imaginées. Un café pro est à l’étude pour permettre mensuellement la rencontre des professionnels en emploi du secteur avec les professionnels en recherche d’emploi. L’ambition de ce café Pro, au-delà des réseaux développés, est de confier son organisation et son animation à ces mêmes professionnels en recherche d’emploi, les plus à même de savoir quels professionnels ils ont besoin de rencontrer pour travailler leurs projets.

De la même manière, un projet de café des aidants est en cours, “pour que celles et ceux qui prennent soin de notre humanité, puisse aussi disposer d’un espace d’écoute et de partage.”

Le P’tite Fabrique se co-construit au fur et à mesure des rencontres, des échanges et de ce que les habitants du quartier souhaitent.

Et, pour néanmoins continuer à se projeter, une semaine de l’inauguration est en cours de préparation, avec des activités respectant les consignes sanitaires mais permettant l’expression de temps forts autour des valeurs de ce nouveau lieu de vie. En attendant, bien sûr, une inauguration plus classique telle qu’on l’aurait imaginée l’année dernière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *