/Assurance chômage : de nouvelles règles « inacceptables » pour le MNCP

Actualités

Assurance chômage : de nouvelles règles « inacceptables » pour le MNCP

afpLes nouvelles règles découlant du projet d’accord sur l’assurance chômage conclu entre patronat et syndicats sont « inacceptables », a estimé samedi le Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP), parlant d’un « nouveau recul des droits des chômeurs ». Dépêche AFP du 22 mars 2014.

A l’issue d’une négociation marathon, les partenaires sociaux sont parvenus dans la nuit de vendredi à samedi à un accord sur de nouvelles règles d’indemnisation du chômage, qui instaure un système de « droits rechargeables » mais durcit le régime des cadres, seniors et intermittents pour dégager des économies.

« En brandissant la menace de supprimer le régime spécifique des intermittents, toujours menacé, le Medef n’a que mieux détourné l’attention médiatique pour s’en prendre au régime général, et faire porter le poids du déficit de l’Unédic sur les plus fragiles, seniors, licenciés, chômeurs indemnisés et travailleurs précaires », a estimé le MNCP dans un communiqué.

Selon l’association de chômeurs, les nouvelles règles sont « inacceptables et les reculs ne sauraient être occultés par la mise en place des droits rechargeables et la simplification des règles de cumul chômage/activité réduite ».

Le MNCP demande ainsi au gouvernement de « refuser son agrément à ce nouveau recul des droits des chômeurs », promettant « dès la semaine prochaine » des « actions coup de poing » des chômeurs, précaires et intermittents.