Actualités

Urgence sociale : 100 % des chômeurs indemnisés + 500€ de prime de Noël !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Des millions de salariés se mobilisent actuellement pour faire valoir leurs droits, en particulier celui d’avoir un revenu décent pour vivre. Des milliers de chômeurs et précaires sont parmi eux.

Le 18 décembre 2018 aura lieu un nouveau « round » de la pseudo « négociation » de l’assurance chômage, contrainte par le diktat gouvernemental d’ « économiser » 4 milliards d’euros sur les 3 ans à venir, et par la volonté du patronat de verser toujours moins, de ne pas assumer sa responsabilité quant à la précarité et le chômage, et d’avoir toujours plus de main-d’œuvre tellement pressurée qu’elle est contrainte d’accepter n’importe quel emploi, ce qui contribue à mettre à mal les acquis sociaux durement conquis par les luttes.

On assiste à un véritable détricotage de la solidarité face au chômage et cela plongerait encore plus les travailleurs privés d’emploi stable dans la misère et la précarité.

Au contraire, l’urgence sociale exige que TOUS les privés d’emploi soient indemnisés et que ces indemnisations soient réévaluées pour répondre véritablement à leurs besoins.

Les chômeurs, par leurs actions déterminées, ont gagné le droit à une « prime de Noël » mais la mesure a été minimisée tant sur le nombre de bénéficiaires que sur le montant.

Nous exigeons que cette « Prime de Noël » soient immédiatement portée à 500 € minimum et qu’elle soit versée à tous les privés d’emploi !

Nous les appelons à se réunir partout en France pour décider des formes d’action possibles et nécessaire pour faire entendre et aboutir ces revendications.

  

 

 

 

⬇ Télécharger le communiqué de presse

4 réponses

  1. Que cette lettre soit partagée, soit remise aux députés et fasse le tour de France!
    Monsieur le Président,
    j’ai bien entendu et surtout écouté votre discours. Vous avez annoncé certaines mesures envers les salariés et les retraités.
    Qu’allez-vous faire des personnes dont on ne parle pas (trop vieux pour être embauchés et trop jeunes pour toucher la retraite ou à qui il manque des points), des êtres humains si dignité il leur reste qui survivent ou qui crèvent avec les minimas sociaux?
    L’allocation spécifique de solidarité (ASS), le R.S.A et les différentes allocations inférieures au seuil de pauvreté!
    Parmi ces personnes, bon nombres étant à la recherche d’un travail! Alors que devons nous faire des ces êtres humains réduits à l’état animal? Que peuvent ces personnes attendre de la vie? Avec une moyenne de 500€ /mois autant les envoyer dans les camps de la mort ou servir de cibles pour les copains de Benlala! J’attends une réponse rapide et justifiée! Si vous êtes dans ce cas, contactez-moi! je suis prêt à offrir ma vie pour vous défendre! Quand on attend plus rien de la vie, mieux vaut la perdre la tête haute et dans la dignité! C’est à vous que je m’adresse Monsieur le Président, dévoué à mon pays comme je l’ai encore prouvé ce Weekend de Téléthon, je n’ai plus de délais à vous demander. C’est en direct d’un logement classifié par la préfecture des Landes de ” Logement indigne” que je vous écrit ces quelques mots. Malgré un chauffage allumé j’ai du mal à obtenir une température de 15 le soir et 8 au réveil. Probablement, l’on va me retrouver mort dans cette bâtisse non isolée à l’age de 61 ans…. VIVE LA RÉPUBLIQUE! VIVE LA FRANCE! Jacky Marot 61 ans ( Nationalité Française).

  2. Bonjour,
    Nous sommes une association Locale d’entraide pour chômeurs et précaires l’ Association Solidaire Chômeurs Loire.
    Nous nous situons à Saint Etienne dans la Loire.
    Nous ouvrons notre accueil pour les chômeurs et précaires du lundi au jeudi de 09h-12h00 et de 14h00-16h00.
    Nous aurions aimé apposer notre logo de notre association sur vos tracts et revendications dans la mesure du possible.
    Nous essayons de lutter à notre échelle bien entendu mais nous n’avons pas autant d’impact que vous.
    Bien cordialement
    L ‘équipe de l’a.s.c.l ( l’Association Solidaire Chômeurs Loire.)

  3. Bonjour
    J ai étais licencier d une entreprise en 2017 je pense qui faudrait faire paye a ses grosse boite des énorme pénalités pour licenciement abusif moi pour ma part je les aient mi au prudhomme , cette entreprise ma briser aussi physiquement que moralement a 50 ans et vue la conjoncture je galéré pour trouver du travaille… enfin pour dire taxon ce genre entreprise qui dégraisse a tout va .. encore une idée de macron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *