Actualités

Communiqué | Chèque carburant de 100€ : les chômeurs et chômeuses exclus

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Communiqué

Le MNCP est écœuré mais malheureusement pas vraiment étonné de cette stigmatisation des chômeurs, ceux qui ne travaillent pas, et qui coûteraient un pognon de dingue à la France. On les exclut une fois de plus en les opposant aux travailleurs, les “bons français”, que l’on félicite avec 100 €. C’est encore et toujours un prétexte utilisé par le gouvernement pour donner l’impression d’aider les plus pauvres en organisant l’infantilisation, la stigmatisation et la culpabilisation des chômeurs.

lundi 16 janvier 2023

Ensuite, l’inflation touche tout le monde. Ce fameux chèque de 100€ devait être pour tous les citoyens, pas seulement les travailleurs. Ce devrait être un soutien à la qualité de vie, pas une pseudo récompense sous forme de chèque cadeau. Les chômeurs aussi vont faire leurs courses et chercher leurs enfants à l’école.

On peut pas demander aux chômeurs de se déplacer pour se rendre à des entretiens, des formations, bref, chercher du boulot, et en même temps les exclure sous prétexte qu’ils n’ont pas de travail.

On dit que les chômeurs bénéficient déjà de dispositifs pour la mobilité. Les pseudo aides à la mobilité pour les chômeurs, c’est faux : tous les chômeurs ne sont pas des citadins ayant accès aux transports en commun. Et en générale, l’obtention de ces aides passe par répondre à des critères bien précis et/ou des démarches compliquées.

Quelquees absurdités sur les critères de distribution : Les critères d’applications sont cocasses aussi, si une personne qui travaillait en 2021 mais ayant perdu son travail en2022 pourra en bénéficier, ce ne sera pas le cas d’un chômeur en 2021 mais qui a trouvé un emploi en 2022 ?

Le gouvernement dit travailler sur un panier anti-inflation d’ici mars. Dites plutôt une ration de survie oui. Cet ensemble de mesurettes ne s’attaque nullement aux problèmes à l’origine de la précarité en France. Et pour la suite, un numéro vert ?

Quelques rappels pour la mise en perspective :

  • L’écrasante majorité des chômeurs touche une indemnité chômage en dessous du seuil de pauvreté. En moyenne, 950€.
  • 100 €, c’est entre 1 et 2 pleins, selon son véhicule.
  • La réforme de l’assurance chômage va drastiquement baisser les indemnités chômage des chômeurs, celle des retraites va augmenter le nombre d’allocataires du RSA chez les plus âgés.
  • Rapport d’Oxfam, du lundi 16/01 : augmentation des plus grandes fortunes de France de 58% contre une baisse de 760€ en moyenne sur les 6 premiers mois de 2022 par français.

Contact :
Valentine MAILLOCHON
07 57 07 29 87
communication.mncp@gmail.com

Document en version PDF téléchargeable et imprimable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *