Sur Dedibox XC <==

“ Ensemble, chômeurs, précaires, défendons nos droits ! ”
17 rue de Lancry - 75010 Paris
01.40.03.90.66

Actualités

Nos associations touchées par la baisse des subventions publiques

Collectif-Associations-Citoyennes-300Les associations du MNCP Alsace se voient obligées de licencier économiquement leur coordinateur. François Garnier continuera de s’engager bénévolement dans le développement des associations de Thann et de Belfort, créée il y a peu…Mais nous perdons un salarié dont le travail de coordination était essentiel et a permis aux groupes de chômeurs de se constituer et de se consolider…Toutes les associations en France, indispensables à la démocratie, se voient atteintes par les baisses de financements publics. C’est pourquoi le MNCP lutte aujourd’hui au sein du Collectif des Associations Citoyennes.

Voici la lettre de Vincent Rischmann, président du MNCP Centre-Alsace, qui fait un état des lieux de la situation :

Colmar, le 17 Septembre 2014

 Destinataires : Présidents du MNCP et des associations MNCP d’Alsace.

(copie aux membres du Bureau du MNCP)

 Bonjour,

 Comme vous le savez, c’est la pénurie au niveau des subventions. Nous avions monté un plan de financement pour les années 2013 et 2014 qui comprenait :

  • Un plan de développement sur Belfort et Saint- Dié,
  • L’embauche de François par l’association de Colmar en Mai 2013 pour assurer la réalisation du plan de développement et le suivi des associations de Colmar et Thann,
  • La participation financière dans ce cadre des associations d’Alsace et du MNCP national (sur la dotation Pôle Emploi),
  • Une montée en charge des subventions pour la jeune association de Colmar nouvellement créée par les collectivités locales.

Le Bilan aujourd’hui :

  • Réussite et succès du projet Belfort,
  • Echec du projet Saint-Dié (malgré un travail fourni conséquent),
  • Echec total au niveau des subventions des collectivités locales qui toutes nous ferment la porte.

En conclusion, le Conseil d’Administration du MNCP Centre-Alsace, réuni ce lundi 15 septembre, au vu de la situation financière catastrophique (si ‘l’on continue sur cette lancée, il manquerait 6000 à 7000€ pour terminer l’année), décide :

1)      L’arrêt du projet de Saint-Dié,

2)      Le licenciement dans l’urgence (fin septembre) de François GARNIER pour motif économique.

Vous vous êtes tous mobilisés sur ce projet. Nous tenions donc à vous informer au plus vite de cette décision prise évidemment à contre-cœur, surtout après le très bon travail fourni par François.

Par ailleurs, peut-être aurez vous des réactions, pistes de solutions ou de propositions à faire pour avancer différemment ou nous éviter d’avoir recourt à cette solution. Si c’est le cas, Merci de nous contacter rapidement.

Avec nos cordiales salutations

Pour le Conseil d’Administration du MNCP Centre-Alsace :

Le Président,                                                                                     Le Trésorier,

Vincent RISCHMANN                                                                    Marc DESPLATS

Partager cette page :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Nos partenaires