Sur Dedibox XC <==

“ Ensemble, chômeurs, précaires, défendons nos droits ! ”
17 rue de Lancry - 75010 Paris
01.40.03.90.66

Actualités

Remplaçons ces contrôles par une visite médicale obligatoire

NON, IL NE FAUT PAS CONTRÔLER

les chômeurs, c’est contre-productif.


Je ne parle bien sûr pas des cas de fraudes avérées, qui doivent être sanctionnées, mais dès lors qu’un chômeur a cotisé, il doit être aidé. Il faut remplacer les contrôles des demandeurs d’emploi par une visite médicale obligatoire afi n de suivre leur santé à la fois physique et psychique. Lorsqu’on parle du chômage, n’oublions pas qu’il ne s’agit pas d’abord de chiffres mais de personnes. Mettons-nous par exemple à la place d’un chômeur qui, après quatre ou cinq ans sans emploi, est obligé de déménager dans un appartement plus petit, parfois insalubre… L’obligation « d’être en recherche active » d’emploi peut devenir pour lui de plus en plus diffcile, voire insurmontable. Chaque jour, dans nos associations (le MNCP est une fédération de différentes structures locales, NDLR), nous sommes aux côtés de personnes qui cherchent réellement du travail et n’en trouvent pas.

Beaucoup sont fatiguées et en souffrance. Elles n’ont pas besoin d’être « contrôlées » ou « incitées » comme le répètent certains hommes politiques. Elles ont, au contraire, besoin d’être encouragées,guidées, remotivées, bref : aidées. On veut augmenter le contrôle des chômeurs ? Commençons d’abord par augmenter le nombre de conseillers Pôle emploi. Je rappelle que sur les 270 000 contrôles menés, seuls 14 % des personnes ont été radiées (selon l’enquête Pôle emploi citée par Les Échos). Seuls 40 % de ces derniers étaient indemnisés. Et qui sont-elles, ces personnes indemnisées puis radiées ? Le plus souvent ce sont les plus fragiles, celles qui, par exemple, ont le moins accès à un ordinateur pour consulter des annonces en ligne, celles pour qui se déplacer est le plus diffcile, celles qui sont jugées trop âgées pour trouver un emploi.

 

Jacqueline Balsan, présidente du MNCP

Article pour le magasine « Pélerin »

Partager cette page :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Nos partenaires