Sur Dedibox XC <==

“ Ensemble, chômeurs, précaires, défendons nos droits ! ”
17 rue de Lancry - 75010 Paris
01.40.03.90.66

Actualités

Le MNCP à l’université d’été solidaire et rebelle

L’université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens s’est déroulée à Grenoble du 22 au 26 août 2018. Le MNCP y était présent.


VidéoUE18 from Attac Play on Vimeo.

Informer sur l’action du 27 septembre prochain

université attac 2018 3Plus de 2000 personnes sont venues participer à cette université. Pour nous, une partie de la journée du samedi a été consacrée à la distribution du tract de l’action que le MNCP mènera le 27 septembre prochain à Colmar contre la mise en place du Service du Bénévolat Obligatoire (SBO) dans plusieurs départements et en particulier le 67 et 68 en Alsace. A ce sujet, plus d’informations seront d’ailleurs rapidement disponible sur le site.

Nous avons également pu participer à des ateliers sur la question du revenu de base (lien vers atelier) et expérimenter des nouvelles formes de confrontation d’idées au travers d’un dispositif de communication non violente. Les deux soirées de vendredi et samedi ont donné lieu à des animations festives dans deux endroits aménagés à cet effet dans Grenoble. Organisées par Alternatiba, ces rencontres autour de repas solidaires bio se sont déroulées dans une parfaite convivialité et une mixité des populations des plus apaisantes.

Une ambiance chaleureuse et solidaire

université attac 2018Le dimanche matin se tenait l’atelier au sein duquel le MNCP était un intervenant désigné : « Audit de la dette de l’assurance chômage, luttes, droits et revenus des chômeurs et précaires ». L’occasion de distribuer la plateforme revendicative du MNCP et une plaquette précisant les positions du mouvement par rapport au revenu.

Le débat avec la salle (une soixantaine de personnes) a permis d’aborder de nouveau le sujet du bénévolat obligatoire et la distribution du tract tiré à l’occasion de l’appel à soutien et l’appel à manifester le Jeudi 27 septembre à 14h à Colmar devant le Conseil Départemental du Haut Rhin. Les débats furent riches, vifs, mais non conflictuels. Des convergences ont semblé s’établir autour des conditions faites aux chômeurs et la salle brillait de la présence d’une belle jeunesse engagée et en demande d’information.

Les rencontres dans ces rassemblements s’avèrent toujours aussi riches de solidarité et de chaleur humaine et nous sommes repartis les valises soulagées de nos tracts et remplies de bienveillance solidaire.

MNCP