Sur Dedibox XC <==

“ Ensemble, chômeurs, précaires, défendons nos droits ! ”
17 rue de Lancry - 75010 Paris
01.40.03.90.66

Actualités

Le MNCP face à la précarité, l’exemple des assistantes maternelles (Bourg de péage)

Le MNCP observe que de plus en plus de métiers précaires engendrent des difficultés spécifiques énormes face auxquelles il est très compliqué d’apporter une réponse collective. C’est pourtant le chemin.

ASSMAT 2

À gauche, Jocelyne Saliques.

Depuis 2008 et la création de l’association à Bourg de Péage dans la Drôme, Jocelyne Saliques, se bat pour démêler des situations toujours plus insolubles rencontrées par les assistantes maternelles. De par le cumul d’une multitude de contrats courts et les erreurs contractuelles qui peuvent être commises par les parents employeurs (contrat de travail mal rempli ou pas respecté…), le monde des assistantes maternelles est un peu à part. Il induit des calculs complexes pour l’assurance chômage et entraîne trop souvent des erreurs tels que des trop perçus qui plongent bon nombre d’assistantes maternelles dans des situations souvent dramatiques.

Face à cela, les assistantes maternelles (se sont très majoritairement des femmes) se retrouvent souvent seules. À Bourg de Péage, elles peuvent donc compter sur l’association de Jocelyne Saliques pour leur apporter un véritable accompagnement juridique tout au long des procédures engagées.

ASSMATPour mettre la lumière sur ces situations particulières et tenter d’y apporter des réponses plus collectives, l’association a rejoint le MNCP en 2017. Suite à cela, elles ont demandé récemment à intégrer les comités de liaison de Pôle emploi. Si le premier CDL a été décalé au mois de juin, elles ont tout de même pu rencontrer le directeur d’agence et ont désormais une personne attitrée qui pourra répondre à leurs interrogations liées à ce régime bien particulier.

Comme les assistantes maternelles, de plus en plus de métiers sont confrontés à des conditions particulières ayant comme conséquence la plus directe : la précarité. Face à cela, il faut pouvoir trouver une voix collective. C’est un des nombreux défis que s’est donné le MNCP et l’association de Bourg de Péage.

Partager cette page :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone