Sur Dedibox XC <==

“ Ensemble, chômeurs, précaires, défendons nos droits ! ”
17 rue de Lancry - 75010 Paris
01.40.03.90.66

Actualités

Sud Radio : faut-il supprimer les allocations sociales pour les fraudeurs récidivistes?

Logo-Sud-RadioPierre-Edouard Magnan, Délégué Fédéral du Mouvement National des Chômeurs et précaires était l’invité de l’émission « Le Grand Référendum », animée par Dimitri PAVLENKO de Sud Radio. Il est en face à face avec Geoffroy Didier, Conseiller Général UMP d’Ile-de-France, co-fondateur de la Droite Forte. Un débat nécessaire alors que la tendance est à la culpabilisation et la stigmatisation des chômeurs…

Geoffroy Didier : »Lorsqu’on se décide à s’inscrire dans une logique de fraude, lorsqu’on considère que frauder, voler, c’est mieux que respecter les règles, alors, c’est normal que l’Etat s’arrête de vous aider. C’est la différence entre la solidarité républicaine et les assistés sociaux qui malheureusement abusent du système, entre ceux qui méritent d’être aidés par l’Etat et ceux qui volent l’argent des honnêtes gens. »

Pierre-Edouard Magnan  » Oui on peut être contre la proposition de M. Geoffroy. Je suis réticent dès le départ sur la notion de peine « à vie », d’ailleurs j’aimerais tout de suite rebondir sur la notion de « mérite » qu’a utilisée mon contradicteur. J’entends bien la notion de mérite, il n’en demeure pas moins que moi je ne sais pas qui mérite ou ne mérite pas de vivre, et à partir du moment où vous coupez, par exemple, le RSA d’un allocataire du RSA – et je dis bien allocataire et non pas bénéficiaire,je pense qu’on ne « bénéficie pas de 490 euros par mois » – vous le condamnez à la rue, et potentiellement à une mort certaine. Le MNCP ne vit pas au pays des bisounours, on n’a jamais soutenu des fraudeurs de manière délibérée. Mais on ne peut pas être pour des peines définitives et irréversibles  comme celle que propose M. Geoffroy.

Entrez dans le vif du sujet en écoutant l’intégralité du débat!

MNCP