Sur Dedibox XC <==

“ Ensemble, chômeurs, précaires, défendons nos droits ! ”
17 rue de Lancry - 75010 Paris
01.40.03.90.66

Actualités

COMMUNIQUE Fédération Solidaires Sud Emploi

La généralisation des plates formes dédiées au seul contrôle de la recherche d’emploi des chômeurs est mise en œuvre début octobre dans toutes les régions à Pôle Emploi.

 Officiellement « c’est pour mieux accompagner les chômeurs dans leur démarches » que La Direction Générale de Pôle Emploi justifie l’intensification de ces contrôles des seuls chômeurs !

Nous savons que le Contrôle de la recherche d’emploi vise à sanctionner les infractions constatées aux exigences formulées par le Service Public de l’Emploi. Bien que la « menace » du contrôle ait un effet certain sur les chômeurs, c’est oublier qu’il y a toujours un revers à la médaille…

La crainte du contrôle et de la sanction pousse les chômeurs à intensifier leurs recherches, à prospecter plus largement et, in fine, à accepter des emplois précaires par peur de voir leur salaire de réserve réduit.

En attaquant ainsi les chercheurs d’emploi, c’est l’ensemble des travailleurs qui se retrouve aujourd’hui fragilisé. Les exigences collectives (en terme de salaire, de conditions de travail, …) sont asphyxiées par la peur et/ou la menace d’un éventuel licenciement.

Le contrôle de la recherche d’emploi n’est pas anodin. Il s’inscrit dans une spirale de précarisation de l’ensemble de la société.

Pour Solidaires SUD Emploi, intensifier le contrôle des chômeurs,

–       c’est mépriser les demandeurs d’emploi en les faisant culpabiliser encore plus d’une situation qu’ils n’ont très majoritairement pas choisie

–       c’est continuer d’exclure les plus fragiles

–       c’est faire le choix de ne pas nous donner les moyens de réaliser un véritable accompagnement

–       c’est faire fi de l’environnement économique

–       c’est répondre aux règles des donneurs d’ordre en constituant une armée de réserve prête à servir les intérêts des plus gros

Intensifier le contrôle des chômeurs c’est finalement attaquer l’ensemble des travailleurs.

 Nous dénonçons  la création de ces plates-formes de contrôle à Pôle emploi.

Leur mise en ouvre  ne sert qu’à stigmatiser un peu plus une partie de la population déjà bien assez montrée du doigt.

30 septembre 2015

MNCP