Sur Dedibox XC <==

“ Ensemble, chômeurs, précaires, défendons nos droits ! ”
17 rue de Lancry - 75010 Paris
01.40.03.90.66

Actualités

Chômage : l’inversion de la courbe n’a pas eu lieu. Pas de répit pour les chômeurs !

3533013_ide-chomage-2col-dec-2013Après l’ « inversion de la courbe », le « ralentissement de la hausse », voilà la « stabilisation » : au-delà du jeu sur les mots, la réalité est bien celle d’un chômage et d’une précarité durables en France. Loin des ministères et des agences de communication, les personnes sans emploi, en travail précaire ou en activité réduite vivent cette situation difficile au quotidien.

Selon les derniers chiffres de la DARES, il y avait en décembre 2013 pour seulement 241 500 offres d’emploi collectées par Pôle Emploi plus de 5,5 millions de chômeurs inscrits. Déjà trop important, ce chiffre ne prend pas en compte toutes les personnes qui ne sont pas ou plus inscrites auprès du service public de l’Emploi, n’y trouvant aucune aide, mais au contraire plus de contrôle et de stigmatisation.

Au mois de décembre 2013, plus de 60 000 chômeurs ont été radiés administrativement, soit 17 000 chômeurs de plus qu’au mois de Novembre. Ces radiations ne sont qu’un symptôme des choix stratégiques de l’institution. Le Mouvement National des Chômeurs et Précaires dénonce la transformation de Pôle Emploi en instance de contrôle des chômeurs, comme le prouve l’expérimentation en cours d’« équipes de contrôle» dans plusieurs départements.

Victimes de la crise et usagers du Pôle Emploi, les demandeurs d’emploi revendiquent un service public à visage humain, qui tienne plus compte de leur situation personnelle et de leurs difficultés quotidiennes, que du discours idéologique « chômeurs= fraudeurs=profiteurs».

MNCP