Sur Dedibox XC <==

“ Ensemble, chômeurs, précaires, défendons nos droits ! ”
17 rue de Lancry - 75010 Paris
01.40.03.90.66

Actualités

À Toulouse, soutien et solidarité à la Maison des chômeurs de la Fabrique Solidaire

L’association La Fabrique Solidaire ouvre une nouvelle Maison des chômeurs à Toulouse, le 28 septembre. Reportage sur le rôle de ces lieux de vie au sein des quartiers populaires.

Ce matin-là, on s’affaire dans le local de La Fabrique Solidaire des Minimes, une maison des chômeurs implantée dans le quartier des Mazades à Toulouse.

Comme tous les jeudis, on y prépare le repas partagé qui réunit autour de la table des usagers de l’association : des chômeurs bien sûr, mais aussi plus largement des habitants du quartier. Après manger, on parlera laïcité, lors d’un débat hebdomadaire.

Ici, les gens viennent pour discuter, rencontrer d’autres personnes, échanger sur leur situation ou des projets, trouver un peu de soutien…, explique Stéphanie Le Bars, psychologue et directrice de La Fabrique Solidaire.
Quatre Maisons des chômeurs à Toulouse
Cette association est l’une des quatre structures à avoir créé une Maison des chômeurs sur Toulouse. Il en existe également à Rangueil avec l’association Avenir, à la Faourette avec Partage – qui dispose d’une annexe à Bordelongue – et à la Reynerie avec TO7. La Fabrique Solidaire s’est, elle, installée aux Mazades en 2013, avec le soutien d’autres Maisons des chômeurs.

« Nous sommes à un carrefour entre les quartiers populaires Bourbaki, Negreneys et des Izards », souligne Stéphanie Le Bars, l’une des quatre salariées à plein-temps de la structure. Une présence dans les quartiers Nord de Toulouse qui se renforce aujourd’hui avec l’inauguration de nouveaux locaux aux Izards (lire l’encadré ci-dessous), mercredi 28 septembre.

Accompagner les personnes en situation de fragilité
Comme son nom l’indique, la Maison des chômeurs joue bien sûr un rôle majeur dans l’accompagnement des personnes sans emploi.

Beaucoup sont démotivées car elles rencontrent de nombreux obstacles : on est là pour leur redonner des points d’appui, décrypte la directrice.
Un soutien qui se traduit de nombreuses manières. Un accompagnement individuel pour l’accès à l’emploi est proposé pour faire sauter ces obstacles (garde d’enfant, logement, aide aux démarches administratives, etc.), ainsi que des ateliers de techniques de recherche d’emploi.

Mais l’association va plus loin, en mettant l’accent sur la solidarité : groupes de parole, ateliers cuisine, zone de gratuité, implication dans des projets citoyens sont autant de moyens de sortir les personnes de leurs situations d’isolement.

De nouveaux locaux aux Izards pour des entretiens plus confidentiels
Jusqu’à présent, il n’était pas facile de concilier ateliers collectifs et entretiens individuels dans le petit local des Mazades. La Fabrique Solidaire va donc inaugurer, mercredi 28 septembre, de nouveaux locaux aux Izards.
Ceux-ci seront dédiés à de l’accueil individualisé sur rendez-vous : pour de l’accompagnement à la recherche d’emploi, mais aussi pour développer des tête-à-tête d’écoute et de soutien psychologique, l’un des projets de l’association. À terme, des ateliers collectifs autour de l’emploi devraient aussi y être proposés.
Le local des Mazades va davantage se recentrer sur ses activités collectives (ateliers, repas, débats) et projette de développer un café associatif et culturel. « On espère un jour pouvoir regrouper ces deux entités car, pour nous, l’accompagnement individuel ne va pas sans la solidarité collective », insiste Stéphanie La Bars.
Tout autant de projets pour lesquels l’association recherche actuellement des bénévoles. Avis aux intéressés !

Infos pratiques :
La Fabrique Solidaire
• 29 bis, avenue des Mazades
Tél. : 05 61 25 38 28
• 1, rue Van-Dyck (Izards)
Tél. : 05 67 00 66 73
Sur Facebook : fasolmi.maisondeschomeurs

MNCP