/Communiqué : l’Europe doit changer de politique!

Actualités

Communiqué : l’Europe doit changer de politique!

chomage_ueCommuniqué du MNCP, le 25 Mai 2014

L’Europe doit changer de politique,
Le 25 mai, votons !

Le MNCP est présent sur les sujets européens depuis 1997. Il s’agissait alors de revendiquer la prise en compte de la lutte contre le chômage au niveau européen à l’occasion du sommet d’Amsterdam, ce qui a permis la prise en compte d’un nouveau titre « Emploi » dans le Traité de l’Union Européenne, donnant lieu à la Stratégie Européenne pour l’Emploi. Depuis lors, nous avons tenté de faire entendre la parole des chômeurs et précaires par tous le moyens possibles (participations auprès de réseaux européens, colloques organisés par la Commission européenne, nombreuses actions).
Force est de constater que la Commission Européenne, sourde face à notre  analyse, reste bloquée dans des principes néolibéraux qui conduisent à l’austérité dont souffrent aujourd’hui les peuples, et notamment les chômeurs et précaires. Tout pour une croissance hypothétique, rien pour lutter contre les inégalités qui explosent. Nous ne voulons pas subir le traitement infligé à de nombreux pays, comme la Grèce, le Portugal ou l’Espagne, où il ne s’agit que de s’attaquer aux salaires et à la protection sociale pour améliorer les rendements de quelques-uns. Nous inciter à travailler toujours plus pour toujours moins de droits et de revenus.
Nous condamnons cette logique qui conduit toujours à plus de précarité. Aujourd’hui encore, dans le cadre de la stratégie « Europe 2020 », la Commission affiche toujours les mêmes objectifs conduisant aux mêmes attaques contre les peuples, contre les chômeurs et les précaires.
Comme le souligne le Conseil National des Politiques de Lutte contre la Pauvreté et l’Exclusion Sociale dans son avis sur le rapport 2014 du Programme National de Réforme, les politiques mises en place entrent en complète contradiction avec les objectifs de réduction de la pauvreté que les tenants du présent Traité s’étaient eux-mêmes fixés.
Le MNCP demande une vraie démocratie pour une véritable Europe sociale. Les organisations de Chômeurs et Précaires, acteurs essentiels de cette démocratie, doivent être soutenues et concertées à tous les niveaux, même au niveau européen.
Avec le réseau des «Marches Européennes contre le chômage, la précarité et l’exclusion»,
nous exigeons :
Pas de travail contraint pour les chômeurs.
Pas de réduction des prestations sociales.
L’arrêt des sanctions contre les chômeurs.
La reconnaissance des prestations sociales comme un droit pour tous ceux qui ne disposent pas de moyens d’existence.
Un revenu minimum décent pour tous les européens ; un salaire minimum pour tous les salariés européens.
Une autre répartition des richesses pour permettre une autre répartition du temps de travail garantissant à tous un emploi et un revenu décents.

Contact presse : Audrey Torrecilla, a.torrecilla@mncp.fr