/Les comités de Liaison

Les comités de Liaison

Premier lieu d’expression collective des chômeurs et précaires

CDL 2015Les comités de liaison, instaurés par la loi de lutte contre les exclusions du 29 juillet 1998 et mis en place par Pôle emploi dans chaque département et au niveau national, permettent la représentation et l’écoute efficace des demandeurs d’emploi, par la voie d’associations de chômeurs ayant pour objet la défense des intérêts ou l’insertion des personnes privées d’emploi et des organisations syndicales représentatives au niveau national.
Ces comités, dans lesquels siègent également des demandeurs d’emploi, ont pour objet d’améliorer l’information des demandeurs d’emploi et leur capacité à exercer leurs droits.
Dossier Partage sur les Comités de liaison

Nous voulons :

  1. Poursuivre notre travail dans les CDL (Comités Départementaux de Liaison) et obtenir des réponses à nos exigences, pour une réelle amélioration du fonctionnement des agences et obtenir la généralisation sur l’ensemble du territoire de la pose de panneaux d’affichage (espace minimum par orga un A3) et une expression libre des organisations sur ces panneaux dans le respect de la loi.
  2. Rencontrer régulièrement les syndicats de Pôle Emploi, y compris localement, échanger des informations, communiquer ensemble et monter des actions conjointes.
  3. Confirmer le travail élaboré lors des Universités du MNCP pour un pôle emploi plus humain et efficace.

Les axes prioritaires à défendre dans les Comités de Liaison :

  1. Dessin dédé CDLMise à disposition d’ordinateurs en accès libre avec possibilité d’imprimer des CV et lettres de motivation, de connecter une clé USB, avec un agent pour guider les démarches si besoin.
  2. Aucun changement de situation (cessation d’inscription, changement de catégories etc..), aucune sanction (radiation ou suspension de l’allocation) sans information préalable de l’intéressé sur ses droits et recours (dont la possibilité de se faire accompagner  de représentants d’organisations de chômeurs et syndicales).
  3. Aucune personne au chômage ne doit être laissée sans revenu.
  4. Notre exigence de fond demeure : l’examen de toute demande de radiation doit revenir à la DIRECCTE.
  5. Possibilité de communiquer par téléphone directement avec son référent (hors du 3949, du mail et du SMS) notamment concernant la prise de RDV.
  6. Pouvoir bénéficier d’un livret d’accueil expliquant clairement le fonctionnement de Pôle Emploi au moment de l’inscription, comprenant les coordonnées des associations locales de chômeurs et syndicats et rappelant la possibilité qu’a la personne au chômage de se faire accompagner.
  7. Il faut rendre plus accessible et simple le système des télécandidatures qui exclue de nombreux chômeurs; des agents doivent pouvoir aider les chômeurs qui souhaitent utiliser ce service. Ce dernier doit offrir la possibilité de répondre à des annonces sans être obligé à chaque fois de tout réécrire (son nom son adresse, son CV et toute la procédure).Pour toutes les offres, afin de pouvoir candidater par courrier, doivent être indiquées , les coordonnées de l’agence concernée.
  8. Avoir connaissance en détail des contrôles et indicateurs de suivi des prestataires.
  9. L’amélioration de l’ensemble des courriers adressés aux chômeurs: implication des organisations siégeant à Pôle emploi, jusqu’au terme de la démarche
  10. Suivi de l’expérimentation sur le fonctionnement des comités de liaison
  11. Les panneaux: affichage et accès  libre pour les organisations qui siègent au CDL. Espace: un A3 par organisation minimum

 
 
Fiche pratique des CDL : comites-departementaux-liaison-cdl60352
Fiche pratique du CNL :  comite-national-liaison-cnl60348