Actions revendicatives

Depuis sa création le MNCP – avec ses associations locales – a toujours voulu inscrire en permanence une action collective revendicative, comme une composante essentielle dans l’ensemble de son activité.

La revendication comme raison d’être

En effet, au-delà des actions de solidarité, de défense des droits individuels, de représentation dans des instances publiques mises en œuvre au niveau local et national, il s’agit au travers ces actions militantes revendicatives :

  • de montrer et rappeler régulièrement aux pouvoirs politiques successifs et à l’opinion,
    l’insuffisance des politiques publiques conduites pour lutter efficacement contre le chômage
    et la précarité, et cela depuis plus de trente ans,
  • de mettre en exergue les injustices sociales dont sont victimes ceux et celles que le chômage
    exclu en essayant de mobiliser tous ceux et toutes celles qui veulent s’associer à notre
    combat.
  • d’établir des rapports de force pour faire avancer des propositions et obtenir des résultats
    concrets positifs concernant des situations inacceptables touchant les chômeurs
    (collectivement ou individuellement)

Ces actions peuvent s’exprimer soit par des manifestations sous diverses formes, des occupations d’espaces ou d’établissement publics, de sièges d’entreprise, mais aussi des actions impliquant une saisine de la justice. Elles sont conduites soit au niveau des associations locales, soit au niveau de la fédération mais aussi avec d’autres partenaires : l’ensemble des mouvements de chômeurs et plus largement an associant d’autres organisations (syndicats et associations).

Revendiquer et après…

Elles nous ont permis d’obtenir en particulier,

  • la résolution d’un grand nombre de problèmes que rencontrent des chômeurs pour accéder
    à leurs droits, au travers la pression exercée par les associations locales sur les
    administrations concernées,
  • l’annulation d’une convention UNEDIC par le Conseil d’Etat pour la réintégration dans leurs
    droits d’un grand nombre de chômeurs,
  • un début de représentation des chômeurs et précaires en obtenant la mise en place des
    comités de liaison pôle emploi, une place au CNLE (Comité national de lutte contre les
    exclusions,
  • à l’arraché, d’année en année, un minimum de financement de l’Etat contribuant à la survie
    du MNCP et de ses associations locales.
    Si l’action collective revendicative contre le chômage et la précarité a toujours été une action difficile à mettre en œuvre, et encore plus aujourd’hui, Il n’en demeure pas moins, qu’elle reste une dimension indispensable à entretenir et développer pour espérer faire reculer les problématiques minant en profondeur notre société.
MNCP